JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : DS

Test Super Mario 64 DS sur DS

Test Super Mario 64 DS

Impossible de passer à côté de Super Mario 64 DS si l'on est en possession de la Dual Screen de Nintendo. Véritable pilier du jeu de plates-formes, cette mouture n’est pas uniquement qu'un simple portage de son illustre ancêtre sorti il y a huit ans sur N64. Le jeu attire l’attention par un gameplay quelque peu modifié mais surtout par l’ajout de mini-jeux addictifs. Mais n’oublions de préciser que l’absence de stick analogique, l’utilisation mal adaptée du stylet dans le mode Aventure et un mode multijoueur limité, viennent quelque peu entacher le tableau bien brillant mais aussi bien pixelisé du soft. Une belle réussite néanmoins.


La Note
16 20 note Super Mario 64 DS
Les plus
  • Super Mario 64 sur portable, un exploit !
  • 36 mini-jeux de bonheur
  • Quatre personnages différents
  • Durée de vie énorme
Les moins
  • Stylet peu pratique dans le mode Aventure
  • Pas de stick analogique
  • Multijoueur limité
  • Les pixels, c'est moche !


Le Test

Fer de lance de la Nintendo DS lors de son lancement aux Etats-Unis, Super Mario 64 DS nous fait faire un bond en arrière de huit ans ! En 1996, la 3D n’était qu’à ses balbutiements et Mario entrait de plein pied dans le monde des polygones. Malgré son grand âge, Mario va tenter de nous faire rêver une fois encore.


Mise à jour de notre test import réalisé le 14 janvier 2005.

 

 

C’est fou de voir à quel point la technologie ne cesse de progresser. En ouvrant la boîte de Super Mario 64 DS et voir cette minuscule cartouche contenir l’énorme jeu qu’était Super Mario 64 à son époque est un émerveillement de tous les instants. Difficile d’y croire jusqu’au moment d’insérer le jeu dans la console et constater qu’on est bel et bien devant le même jeu qui avait démontré les capacités de la N64 lors de sortie. Toutefois, il serait maladroit de croire qu’il s’agit d’une simple conversion même si certains éléments peuvent créer la confusion.

 

Starring Yoshi

 

Cette fameuse lettre écrite par la main de Peach demandant à Mario de manière très officielle de se rendre à son château ne nous est pas inconnue. Ce morceau de tuyau vert sortant du sol et faisant éjecter un Mario souriant, rappelle également des souvenirs lointains. Pas de doute, on est bien devant l’intro de Super Mario 64. Mais la ressemblance pour cette cinématique s’arrête là. En effet, Mario a décidé cette fois-ci de se rendre au château en compagnie de son frère Luigi et de son faux ennemi Wario, afin de profiter des talents de pâtissière de la princesse des champignons.  Pendant ce temps, Yoshi qui pensait roupiller tranquillement du haut de l’une des tours du château voit son sommeil écourté par Lakitu, visiblement inquiet de la trop longue absence des trois plombiers. N’écoutant que son courage, notre sympathique saurien décide alors de partir à la recherche de ses amis. Vous l’avez capté, Super Mario 64 DS se détache de son ancêtre par l’apparition de quatre personnages et l’aventure ne démarre pas, à notre plus grande surprise, aux commandes de Mario mais avec Yoshi. Pour autant, les mouvements de base ont été conservés et Yoshi est capable de marcher, courir, sauter, grimper aux arbres, se baisser, ramper, glisser et écraser ses adversaires. En fait, le reptile se démarque du plombier à la salopette rouge par la possibilité de planer un court instant dans les airs mais surtout d’avaler ses ennemis pour ensuite pondre un oeuf et s’en servir comme projectile.

 

Quatre fois plus de plaisir ?

 

Vous vous en doutez, chaque personnage possède ses propres capacités physiques. Mario, toujours habile et rapide dans ses mouvements est capable de se battre à mains nues. Luigi, à l’instar de Yoshi, possède la faculté de s’élever dans les airs pendant un laps de temps limité tandis que Wario utilisera sa force pour briser les morceaux de briques à l’aide de ses poings ravageurs. Mais avant d’avoir accès complètement à chacun des héros, vous devez trouver et récupérer les clefs qui permettent de les délivrer. Mais une petite astuce de la part de Nintendo permet de prendre le contrôle des trois plombiers en endossant leur casquette. En effet, en parcourant les différents tableaux, vous apercevrez sur la carte la présence des casquettes des trois moustachus. Si Yoshi endosse leur couvre-chef, il pourra alors prendre leur apparence et bénéficier de leur compétence. Idéal par exemple pour prendre dans ses bras le bébé pingouin à qui sa maman lui manque tant. Chose que le petit dinosaure est incapable de faire par exemple. Les différents pouvoirs dont disposait Mario dans Super Mario 64 sont ici répartis sur les quatre protagonistes. En prenant possession de la fleur, Mario verra son corps enfler comme un ballon de baudruche et il pourra de cette manière s’envoler vers de nouveaux horizons. Luigi obtiendra la capacité de devenir invisible et transparent, lui permettant de traverser des obstacles tels que des grillages. Yoshi pourra cracher du feu et ainsi se débarrasser efficacement des ennemis. Quant à Wario pour finir, il se métamorphosera en métal, lui donnant la possibilité d’être invincible et pouvoir marcher sous l’eau. Bref, il va falloir switcher intelligemment entre les quatre personnages, afin de récupérer les étoiles éparpillées un peu partout dans les tableaux, puisque certaines d’entre elle requièrent l’utilisation de ces supers pouvoirs.

 

Les pixels contre-attaquent

 

Sans véritablement chambouler le gameplay original, la présence des quatre héros fétiches à Nintendo n’est qu’un simple prétexte à alimenter la notion de nouveautés dans cette conversion DS. Nous savons également que 30 nouvelles étoiles ont été ajoutées aux 120 déjà présents dans le soft original, rallongeant un peu plus une durée de vie d’ores et déjà conséquente. Ces 30 étoiles supplémentaires sont réparties équitablement dans les quelques niveaux inédits et développés spécialement pour cette mouture à double écran. L’autre fait majeur qui attire l’attention est l’absence du flou "artistique", un problème récurrent à la Nintendo 64. Celui-ci n’étant plus, on peut enfin profiter pleinement des graphismes du jeu dans une netteté appréciable. En contre-partie, vous verrez apparaître de bons gros pixels sur les textures, surtout lorsque vous passerez en mode zoom de la caméra. Bien entendu, on pourrait être indulgent compte tenu de l’âge avancé du produit mais un petit lissage aurait été également le bienvenu. Toujours est-il qu’en sus de la présence des pixels, il faudra également accepter l’idée d’évoluer dans un environnement bien angulaire. Certes, on ne perd pas de vue que c’est à partir d’une console portable que nous jouons à l’un des hits de la Nintendo 64 mais il n’est pas toujours facile non plus de chasser de son esprit les graphismes impressionnants que la PSP est capable de dégager.

 

Tout est dans le style laid

 

Fort heureusement, Super Mario 64 DS possède plus d’un tour dans son sac pour combler le plus blasé des joueurs et la grande innovation est l’utilisation du stylet, donnant au jeu une toute nouvelle dimension. Si notre regard se porte en premier lieu sur l’écran du haut, on constate assez rapidement que l’écran tactile du bas, ne sert pas uniquement à afficher la carte des niveaux. En effet, ceux qui auront pris la peine de sortir le stylet de son emplacement pour gratter l’écran tactile, s’apercevront qu’il est possible de prendre le contrôle partiel du personnage. Pourquoi partiel ? Pour la simple et bonne raison que le mode de contrôle choisi par défaut ne convient pas pour jouer au stylet dans le confort. Pour cela, il faudra passer par le menu des options et sélectionner le mode Dual-Hand qui convient aussi bien pour les droitiers que les gauchers. Le stylet sert alors à déplacer le personnage alors que les actions s’exécutent à partir de la croix directionnelle ou des boutons (réservés aux gauchers). L’utilisation du stylet compense relativement bien l’absence de stick analogique mais il s’avère rapidement être un gimmick. Si dans les premiers niveaux, on se délecte de pouvoir découvrir cette nouveauté de gameplay, on se rend rapidement compte qu’il est très délicat de poursuivre l’aventure uniquement en utilisant le stylet. Super Mario 64 DS est avant tout un jeu de plates-formes et dès que vous accèderez aux niveaux de lave, du temps ou tout simplement de glace, diriger nos quatre gaillards avec précision, tout en sautant d’une corniche à une autre, relève tout bonnement de l’impossible.

 

Plaisirs multiples

 

Il faut se résigner, le stylet dans Super Mario 64 DS se limite aux mini-jeux. Accessibles depuis l’écran-titre du jeu en accédant à "Rec Room", ces épreuves se découpent en quatre catégories : Yoshi, Mario, Luigi et Wario. Chaque personnage dispose de 12 mini-jeux, ce qui porte à 48 le nombre total. Ces épreuves se jouent sans exception par le biais du stylet et leur variété procurent un plaisir immense, faisant parfois même oublier le mode Aventure. Rapidité, sang-froid, sens de l’observation, perspicacité, toutes ces qualités sont requises si vous souhaitez faire grimper votre high score et figurer au panthéon des meilleurs joueurs. Certains mini-jeux sortent clairement du lot et on retiendra les jeux Wanted, Tox Box Shuffle, Sort or ‘Splode, Bob-omb Squad, Pair-a-Gone pour ne citer qu’eux. Des jeux aux règles simples mais capables de rendre accroc n’importe quel joueur du Solitaire. Cependant, avant de pouvoir accéder à la globalité des épreuves, il va falloir arpenter les couloirs et les alentours du château de la princesse, à la recherche de lapins. Une fois dans votre ligne de mir, il faudra les attraper pour qu’ils vous cèdent une clef, qui vous permettra ensuite de débloquer de nouvelles épreuves.

 

A ces mini-jeux, s’ajoute un mode multijoueur pouvant accepter jusqu’à 4 personnes simultanément. Et grâce à la connectivité Wi-Fi de la console, inutile de s’encombrer de câbles puisqu’une simple pression sur "Téléchargement de fichiers" permet de jouer à quatre avec une seule cartouche de Super Mario 64 DS. Royal ! Si le premier téléchargement est assez long, la connexion s’avère être sans accroc et il est assez plaisant de jouer chacun dans son coin (même dans une autre pièce si ça vous chante) sans avoir à subir les remarques des mauvais joueurs. Le concept du mode multijoueur est simple,  chaque joueur incarne Yoshi dans une couleur définie par l’ordinateur. Mais des casquettes ont été éparpillées un peu partout dans les niveaux, permettant ainsi de changer d’apparence en cours de partie afin de profiter des capacités de chaque perso. L’objectif étant de glaner le maximum d’étoiles en un temps limité, autant vous dire qu’à quatre, on a vite fait de se taper dessus. Les crises de nerf laissent aussitôt place à de nombreux fous-rires et le plaisir est quasi instantané. Toutefois, ces instants de bonheur se retrouvent rapidement limité dans la mesure où le mode multi ne dispose que de quatre niveaux uniquement : Castle Grounds, Sunshine Isles, Princess’s Secret Slide et Battle Forts. Autant vous dire qu’on a vite fait le tour des environnements, d’autant plus qu’ils ne sont guère vastes. Précisons également qu’il est dommage de ne pas pouvoir se retirer d’un niveau en pleine partie et qu’il faille systématiquement attendre la fin du temps réglementaire pour revenir au menu principal. La frustration est grande !




Réagir à cet article 5 réponses
Réagir à cet article
Maxime Chao par Maxime Chao
le vendredi 11 mars 2005, 14:08
Suivre ce rédacteur sur

À découvrir également
Autres articles

Super Mario 64 DS - Débloquer les Mini-jeux : Luigi Memory Master : près de l’entrée du Monde Trempé-Séché. 50 | 27/03/2005, 19:06
Le plein de Mario 64 DS Fer de lance de la DS, Super Mario 64 se dévoile en images peu avant sa sortie en Europe. 2 | 28/01/2005, 17:57

Mario 64 DS : le site US 3 | 16/11/2004, 10:56
Mario 64 DS en images 5 | 03/11/2004, 19:48
Quatre fois plus de Mario 3 | 28/10/2004, 12:45
Vidéo Super Mario 64 DS 8 | 11/10/2004, 17:48


Derniers commentaires
Par pikmin le Dimanche 16 Janvier 2005, 15:19

likeSmall
voter citer
N'avez vous pas essayé de diriger Mario avec la dragonne? C'est de loin le meilleur moyen et ça apporte des sensations magnifiques! LE contrôle est alors aussi précis voir plus précis qu'un stick analogique, il faut juste un peu d'entrainement... C'est de loin la meilleure façon de profter de ce jeu magnifique!! On ressent vraiment les mouvements des personnages.

Par gohan le Dimanche 16 Janvier 2005, 13:18

likeSmall
voter citer
Il est très bien fait, mais c'est clair que ça pixelise à fond (pour l'avoir vu tourné)

Par sponge le Vendredi 14 Janvier 2005, 23:21

likeSmall
voter citer
moi j'ai testé un peu le jeu dans une boutique d'import sur paname et franchement c pas mal maos graphiquement c super pixellisé, c abusé :?

Par padrino le Vendredi 14 Janvier 2005, 22:43

likeSmall
voter citer
Un excellent jeu, pour ma part je lui accorderais la même note. Je me permets jsute de mettre un bémol sur le reproche fait au manque de joystick analogique, car si effectivement le stylet n'est pas une solution optimale, la dragonne et son coussinet permettent en revanche d'obtenir des sensations et une précision proches de celles d'un stick...

>> Voir les 5 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Super Mario 64 DS

Jeu : Plates-Formes
Dates de sortie :
11 Mars 2005

3 ans et plus


Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours