JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : PC

Test Star Wars The Old Republic sur PC

Test Star Wars The Old Republic

Un peu trop classique sur certains points et réellement innovant sur d'autres, Star Wars : The Old Republic apparaît au final comme l'un des meilleurs MMORPG de ces derniers temps. Il n'est pas certain qu'il réussisse à détrôner l'incontournable World of Warcraft mais, au moins, il s'en donne les moyens ! Le doublage intégral des quêtes renforce considérablement l'immersion, l'univers de la guerre des étoiles fait forcément son petit effet, et le système de dialogues à plusieurs se montre réellement réjouissant. Du coup, on pardonne aisément au jeu ses quelques défauts, dont certains sont de toute manière inhérents au genre du MMO. Une chose est sûre : Star Wars The Old Republic mérite un bien meilleur destin que celui qu'a connu feu Star Wars Galaxies. Que la force soit avec lui !
Retrouvez plus bas la suite de notre test de Star Wars : The Old Republic


La Note
17 20 note Star Wars : The Old Republic
Les plus
  • L'ambiance Star Wars
  • Le système de dialogues en multi
  • Les dialogues intégralement doublés
  • Le système de partenaires
  • La musique
  • Une bonne VF
Les moins
  • Un peu trop de clones
  • Délimitations de zones guère réalistes
  • Quelques bugs
  • Certaines quêtes médiocres
  • Phases de shoot et PvP perfectibles
  • Les classiques invraisemblances des MMO


Le Test

Depuis la sortie de Knights of the Old Republic en 2003, on sait que Star Wars et jeu de rôles peuvent faire très bon ménage. En revanche en ce qui concerne l'univers si particulier des MMORPG, le coup d'essai Star Wars Galaxies ne s'est pas vraiment transformé en coup de maître, et n'a jamais réussi à s'imposer face aux mastodontes du genre. Mais avec Bioware aux commandes, la nouvelle tentative intitulée Star Wars : The Old Republic pourrait bien donner du fil à retordre à la concurrence.


Star Wars : The Old RepublicQu'y a-t-il de plus ingrat que le test d'un MMORPG ? On passe des dizaines et des dizaines d'heures à jouer pour pouvoir se forger un avis valable, mais pourtant il n'est pas possible de détailler réellement toutes les mécaniques de jeu dans le texte final. Car elles se révèlent généralement bien trop nombreuses pour que leur énumération n'endorme pas même le plus endurci des lecteurs. Heureusement, Star Wars : The Old Republic nous a fait passer du bon temps ces dernières semaines (ce n'est pas toujours le cas...) et il est assez aisé d'en dégager quelques caractéristiques majeures. En premier lieu desquelles figure l'univers bien sûr ! L'action a beau se passer plusieurs millénaires avant la saga cinématographique, le fan de la guerre des étoiles retrouvera sans peine ses marques. Le "background" est cohérent avec le reste des œuvres Star Wars, on visite des planètes bien connues, et la guerre entre l'Empire et la République sert de socle au jeu. On commence d'ailleurs l'aventure en choisissant l'un des ces deux camps, qui donnent chacun accès à quatre classes distinctes. Chevalier Jedi, Jedi Consulaire, Contrebandier et Soldat d'un côté ; Guerrier Sith, Inquisiteur Sith, Chasseur de primes et Agent impérial de l'autre. De plus, en atteignant le niveau dix, votre personnage devra choisir entre deux spécialisations avancées, ce qui porte le nombre total de classes à seize. C'est gage d'une certaine variété, d'autant plus qu'on peut choisir sa race parmi neuf (humain, cyborg, rattataki, zabrak, twi'lek...). Il fallait bien ça pour que tout le monde ne se précipite pas pour jouer un Chevalier Jedi humain ! La musique, qui reprend quelques thèmes majeurs de la saga, participe non seulement à imposer une ambiance Star Wars mais se montre également digne de grandes louanges dans l'absolu. Enfin, les graphismes retranscrivent correctement l'univers, et on ne pourra pas vraiment leur en vouloir de lorgner par moments du côté cartoon de la force, puisque cela reste finalement assez cohérent avec la série animée The Clone Wars.

 

Jeudi, j'ai dit Jedi !


Star Wars : The Old RepublicL'autre atout majeur de Star Wars : The Old Republic, c'est sans conteste possible le doublage intégral des dialogues avec les PNJ. Si ce principe est relativement courant dans les jeux de rôle solo, c'est en revanche une grande première pour un MMORPG ! Au delà de la performance de production (on n'ose même pas évaluer le budget nécessaire pour faire jouer autant de lignes de texte à un nombre certainement très élevé d'acteurs...), il convient de saluer l'intérêt de la manœuvre. Evidemment, on y gagne franchement en immersion. Mais ce n'est pas seulement dû au plaisir d'entendre des interlocuteurs nous parler. Cela provient également de l'obligation de rester attentif à ce qu'ils nous racontent. Alors que dans d'autres MMO, les joueurs ont tendance à zapper immédiatement les descriptifs de quêtes et se contentent d'aller bêtement là où l'indicateur d'objectif les guide, ici ils devront forcément s'intéresser un minimum à ce qui se passe. Ce qu'on perd éventuellement en rapidité ou en efficacité, on le gagne clairement en intérêt. Cerise sur le camembert, la version française est globalement très réussie. Certes, on trouve ici ou là quelques phrases mal interprétées, mais au vu de la quantité phénoménale de dialogues, ce n'est rien. On s'attendait à une catastrophe, et on obtient au final quelque chose qui tient franchement la route. C'est assez rare pour être souligné. Le contenu de ces dialogues est également intéressant. Au milieu de répliques parfois trop attendues (on ne compte plus les fois où on nous souhaite que la force soit avec nous), on trouve des petits bijoux de cynisme ou de drôlerie. Ceux qui ont obtenu le titre de bissecteur noir comprendront. Pas de grande surprise en revanche dans les choix moraux, qui restent souvent simplistes. D'ailleurs, le système de choix de répliques nous indique clairement par une icône ce qui est susceptible de nous faire pencher du côté obscur ou lumineux. Pas vraiment de troisième voie possible et tant pis pour tous les "chaotique bon" de la terre, qui ne seront pas récompensés de leur façon de penser, pourtant si noble. Cependant, le manichéisme total est évité puisqu'on peut tout à fait jouer un méchant du côté de la République ou un gentil du côté de l'Empire.


Orgie verbale

 

Star Wars : The Old RepublicDéjà délectables en solo, les dialogues deviennent encore plus savoureux lorsqu'on évolue en groupe. Car le choix des réponses se joue alors aux dés virtuels ! Chaque membre du groupe sélectionne la réplique qu'il souhaite, mais seul celui qui a obtenu le plus grand nombre s'exprime. A cette occasion, vous êtes priés de faire appel à la désormais célèbre suspension consentie de l'incrédulité. Car, tels des schizophrènes qui s'ignorent, les interlocuteurs s'adressent le plus naturellement du monde au groupe comme s'il s'agissait d'une seule personne. Et ne se formalisent absolument pas que, durant un même dialogue, un gros twi'lek mielleux, une petite humaine hargneuse et un grand zabrak moqueur se relaient pour parler. Pas de panique, les choix moraux restent comptabilisés indépendamment du jet de dés. Autrement dit : vous gagnerez des points lumineux, même si c'est une réponse obscure qui est retenue. Ces dialogues à plusieurs sont également l'occasion de gagner des points de sociabilité, encore plus quand ce sont nos réponses qui sont retenues d'ailleurs, qu'on peut dépenser plus tard dans des boutiques spécialisées. Ce drôle de système aurait pu s'avérer bancal, mais il constitue en réalité un petit jeu dans le jeu, qui renforce paradoxalement la cohésion du groupe. C'est peut-être dû au fait de voir régulièrement le visage des autres joueurs à l'écran, ou à l'analyse de leur personnalité qu'on peut effectuer à partir des réponses qu'ils sélectionnent. En tout cas, c'est intéressant et bien fichu ! Mais que les asociaux se rassurent, les plaisirs solitaires sont également de la partie. Hormis pour les quêtes marquées comme héroïques ou de groupe, on peut tout à fait évoluer en solo. Et ce, d'autant plus qu'on a droit à un petit harem de compagnons, qui s'agrandit au fil de l'aventure. A tout moment, on peut invoquer l'un de ces partenaires pour qu'il nous soutienne lors des combats. Jeu Bioware oblige, on peut faire des cadeaux à ces amis pour la vie afin d'augmenter leur niveau d'affection. Et lors des dialogues, on peut également gagner des points d'affection lorsqu'on choisit des réponses compatibles avec la personnalité du partenaire qui nous accompagne à ce moment précis. Mieux encore, on peut à tout moment envoyer nos compagnons en missions d'artisanat de manière totalement indépendante. Si les phases de récoltes de ressource vous ennuient, laissez-les donc à vos partenaires... qui effectueront d'autant plus rapidement leurs tâches qu'ils tiendront à vous ! A ces mécaniques de jeu fort séduisantes vient s'ajouter la possibilité de posséder son propre vaisseau spatial. On y croise nos compagnons, on décide de se rendre sur telle ou telle planète, on customise l'équipement de l'engin, et même... on participe à des petites séquences de shoot'em up dans l'espace. Bon, il faut bien avouer que ces missions sur rails où l'on se contente de diriger le curseur de visée à la souris n'ont rien d'extraordinaire, mais elles ont au moins le mérite d'exister. Pour qui recherche une récréation supplémentaire, c'est toujours bon à prendre. On peut d'ailleurs faire le même constat en ce qui concerne les missions PvP, clairement trop classiques pour justifier à elles seules l'abonnement au jeu.

Le côté obscur du MMO

 

Star Wars : The Old RepublicFacile à prendre en main et très agréable à jouer, Star Wars : The Old Republic n'en souffre pas moins de quelques défauts bien réels. Le premier à se faire jour concerne le peu d'options de personnalisation du visage de notre héros. On a connu ailleurs des systèmes largement plus évolués que cette petite dizaine de critères, chacun d'entre eux nous limitant à quelques choix prédéfinis. Ce manque de variété se ressent un peu trop clairement en jeu, où l'on croise beaucoup de jumeaux parmi les PNJ ou même, à l'occasion, des quasi-sosies du personnage que l'on a forgé. Ce sentiment d'attaque des clones se voit renforcé par le système des compagnons, puisqu'on croise forcément et  régulièrement des joueurs qui ont invoqué le même partenaire que nous. L'immersion en prend un peu pour son grade. Idem en ce qui concerne les zones réservées à certaines classes. Elles sont délimitées par une barrière lumineuse rouge ou verte, sans aucune forme de mise en scène. Dans les décors urbains, on peut toujours se forcer à imaginer qu'il s'agit d'un champ de force ; mais en pleine nature, difficile de ne pas voir la grosse ficelle. Il en va de même pour les "repop" des ennemis, parfois trop rapides (quand on doit retuer des mobs qu'on vient d'exterminer quelques dizaines de secondes auparavant), parfois trop lents (lorsqu'on attend bêtement plusieurs minutes qu'un ennemi important daigne réapparaître après voir été occis par le joueur ou groupe précédent), mais toujours artificiels. Il faut ajouter à cela des PNJ désespérément statiques, même quand ils sont censés être partis après que vous ayez résolu leur problème. Un peu de phasing (modification de l'environnement selon l'avancée du joueur dans l'histoire) ne ferait pas de mal. Et lors des instances, on ne compte plus les groupes d'ennemis qui attendent patiemment leur tour pour se faire exterminer et qui ne tiennent aucun compte des batailles qui ont lieu à quelques mètres d'eux. The Old Republic est donc par certains aspects un peu trop old school... On peut aussi regretter la présence de quelques quêtes basiques et guère passionnantes (ce qui est tout de même très compréhensible vu leur nombre), et une finition globalement satisfaisante mais encore imparfaite. Personnages qui restent debout une fois morts, clignotements de textures si on a le malheur de faire un alt-tab, souris qui se bloque par moments sans raison, sous-titres des dialogues aliens trop courts ou trop longs par rapport aux sons prononcés : il reste encore quelques bugs à éradiquer. Mais ne nous y trompons pas, les différentes choses qu'on peut reprocher au jeu n'empêchent en rien d'avoir envie d'y retourner dès que l'on s'en déconnecte ! Et c'est bien là le principal.






Fabien Pellegrini par Fabien Pellegrini
le mardi 20 décembre 2011, 10:25


 Furieux Votez  Blasé Votez  Indifferent Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Indifferent


À découvrir également
Autres articles

Star Wars : The Old Republic va vous faire cauchemarder avec son mode Nightmare Le MMORPG free-to-play basé sur l'univers Star Wars a bénéficié d'un trailer pour son nouveau mode Nightmare, qui apportera son lot de nouveautés, détaillées dans cette vidéo. 14/06/2013, 16:00
Star Wars The Old Republic : un premier DLC pour le printemps 2013 ! Star Wars The Old Republic, le MMORPG développé par BioWare s'inspirant de l'univers créé par Georges Lucas, aura droit à sa première extension dont la sortie est prévue pour le printemps prochain. 18/12/2012, 14:58


Derniers commentaires
Par JEDI le Dimanche 11 Mars 2012, 23:25
L'homosexualité des Jedi crée la polémique !!! Les explications ici : http://danstonkult.com/2012/03/10/lhomo ... polemique/

Répondre
-
voter voter

Par Mankind le Mardi 27 Décembre 2011, 9:45
Lol rajefeux.JVC, un journaliste de jv.com? Zavez la haine contre jeuxactu? lol
Peu importe j'ai trop rigolé c'est frais, bye all et prenez soin de vous :)


Répondre
-
voter voter

Par Zaren le Jeudi 22 Décembre 2011, 23:43
J'arriverais jamais à comprendre qu'on puisse noter un MMO en l'espace de si peu de temps, c'est-à-dire sans aucune base. M'enfin x)

Répondre
-
voter voter

Par adn1968 le Mardi 20 Décembre 2011, 12:11

likeSmall
Les quelques défauts énoncés peuvent très rapidement etre résolus lors de patchs ou de mise a jour .Il ne faut quand meme pas oublier que le jeu n est pas encore accessible au grand public .
Il faut laisser le temps au jeu de se roder .
J attend du renouveau dans l univers mmo depuis 18 mois que j ai arreter WOW sans jamais avoir été satisfait en ce sens ;je vais certainement me laisser tenter.
Apres j espere ne pas etre décu et ne pas avoir a faire avec un jeu sans saveur comme l est devenu une certaine licence Blizzard et pouvoir jouer sur des serveurs agréablement fréquentés .


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 4 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Star Wars : The Old Republic

Jeu : MMORPG
Editeur : LucasArts Entertainment
Développeur : BioWare Corp
22 Déc 2011

Zone Membres

Vos Notes :
20/20
Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours