JeuxActuJeuxActu.com


Test également disponible sur : 3DS

Test Heroes of Ruin

Test Heroes of Ruin sur 3DS

Premier hack & slash à voir le jour sur 3DS, Heroes of Ruin ne nous laissera malheureusement pas un souvenir mémorable. Avec sa réalisation un peu cheap, son univers peu immersif, sa narration inexistante et son manque d’originalité, le titre de n-space et de Square Enix ne peut devenir le porte-étendard d’un genre qui a bien du mal à s’intégrer sur console, portable de surcroît, et ce malgré une volonté de bien faire. Bien trop bancal pour séduire, Heroes of Ruin peut néanmoins servir d’entraînement pour les novices en la matière et qui ne savent pas quoi faire de leur argent de poche…
Retrouvez plus bas la suite de notre test de Heroes of Ruin 


La Note
11 20 note Heroes of Ruin
Les plus
  • Gameplay accessible
  • Jouable jusqu’à 4 en ligne
  • Bestiaire rigolo
Les moins
  • Graphiquement, ça fait pas rêver…
  • Aucune originalité
  • Personnalisation ridicule
  • Trop facile
  • Serveurs vides
  • Des voix françaises pas terribles


Le Test

Depuis la sortie et le succès fracassant de Diablo III sur PC, le hack & slash exulte une saveur différente. Considéré pour beaucoup comme un genre réservé à une certaine catégorie de joueurs, le Diablo-like semble aujourd’hui intéresser le grand public. Square Enix et le studio n-space sautent immédiatement sur l’occasion en nous sortant Heroes of Ruin sur 3DS, le meilleur support pour s’attaquer au plus grand nombre. Mais comme souvent, sans maîtrise, la puissance n’est rien…


Heroes of RuinGénéralement réservé au PC, le hack & slash s’invite pour la première fois sur 3DS et c’est n-space, un studio habitué jusqu’à alors à nous pondre des adaptations singulières de blockbusters et de licences Disney sur consoles portables, qui se plie à l’exercice. L’arrivée d’un tel projet en son sein a certainement dû redonner du baume au cœur à ces développeurs dont le quotidien ne devait pas être très épanouissant…Sans nul doute bardée de bonne volonté, cette première tentative n’en reste pas moins ponctuée de nombreuses maladresses, certes de jeunesse, mais qui aurait pu aisément être évitées si la production avait eu davantage de moyens, mais aussi d’audace. Préférant jouer la carte de la sécurité – et donc de la facilité –, n-space nous livre pour commencer un univers heroic fantasy très classique, pour ne pas dire banal, où différentes races se croisent et s’affrontent sur fond de guerre centenaire. Le scénario fait aussi dans le classicisme avec l’envoi au front de quatre mercenaires, prêt à secourir Ataraxis, gouverneur du monde de Nexus frappé par une malédiction qui compromet la paix dans son royaume, moyennant finance. Un prétexte tout trouvé pour justifier la présence de quatre héros, faisant chacun office de classe différente. On retrouve ainsi le Rugisseur, sorte de chevalier aux capacités complètes idéales pour les joueurs débutants, le Sauvage, un guerrier plus puissant mais aux aptitudes plus lentes, le Pistolero qui fera appel à ses attaques à distance et l’Architecte qui se place comme le magicien de base avec ses sorts de magie habituels. Rien d’original donc, d’autant qu’en termes de personnalisation, ce n’est pas non plus la panacée. Hormis des coupes de cheveux différentes et des costumes qui changent de couleur, on reste clairement sur notre faim.

 

Héros ruinés


Heroes of RuinGraphiquement d’ailleurs, Heroes of Ruin ne fait pas dans la démesure avec une modélisation des personnages assez sommaires voire cubiques par moments. Côté décors, on retrouve aussi ce côté assez cheap avec des textures peu détaillées, souvent baveuses, ce qui ne facilitent pas vraiment l’immersion. Le bestiaire, assez varié, propose en revanche des monstres qu’on apprécie mettre en charpie. Ces derniers ne résisteront d’ailleurs pas longtemps à vos attaques, la difficulté n’étant pas très élevée. Il est en effet évident que n-space à régler son jeu de façon à séduire le grand public, en facilitant la montée de niveau de son personnage. Un choix qu’on peut certes partager mais qui n’aide pas non plus le jeu à devenir plus intéresser malheureusement. Un constat assez triste qui est heureusement réduit par la possibilité de jouer à Heroes of Ruin à plusieurs. Jusqu’à 4 personnes peuvent participer à l’aventure, chacun contrôlant l’un des mercenaires. Le travail d’équipe prend alors tout son sens mais le jeu en devient encore plus facile. Non pas que les développeurs n’ont pas réglé la difficulté en fonction du mode coop, mais à quatre, même deux seulement, les ennemis ont bien du mal à résister à vos assauts. Mieux vaut d’ailleurs privilégier le jeu en réseau local, car les – quelques – joueurs en ligne ont bien du mal à comprendre que l’individualisme n’est pas conseillé dans ce genre de jeux…

 

TEST VIDEO HEROES OF RUIN





Maxime Chao par Maxime Chao
le dimanche 1er juillet 2012, 7:51
Suivre ce rédacteur sur

À découvrir également
Autres articles

Test vidéo Heroes of Ruin Une fois n'est pas coutume, c'est le test vidéo de Heroes of Ruin qui est mis en ligne avant le test écrit. En moins de 3 minutes, on vous dit tout de ce hack & slash développé spécialement pour la 3DS. 2 | 28/06/2012, 19:02
Heroes of Ruin : un trailer aux grosses pétoires ! Disponible sur 3DS depuis le 15 juin dernier, Heroes of Ruin continue pourtant de s'exhbier aux yeux innocents par le biais d'un nouveau trailer mis en ligne par Square Enix et présentant le Pistolero. 1 | 27/06/2012, 15:21


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Heroes of Ruin

Jeu : Action/RPG
Editeur : Square Enix
Développeur : n-Space
15 Juin 2012

Zone Membres

Vos Notes : Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Les vidéos
 
Heroes of Ruins - Vidéo Histoire et Environnements
Video Heroes of Ruin Heroes of Ruin - Trailer gamescom 2011
Heroes of Ruin - teaser #1 Heroes of Ruin - teaser #1
Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.








Jeu concours