JeuxActuJeuxActu.com

Sekiro : le créateur de Dark Souls parle du jeu, et ça fait sacrément envie

Sekiro : le créateur de Dark Souls parle du jeu, et ça fait sacrément envie
S'il y a un jeu dont on surveille l'actualité avec la plus grande attention, c'est bien Sekiro : Shadows Die Twice, le nouveau projet de From Software à qui l'on doit Dark Souls ou encore Bloodborne. Nous avons bien assisté à une démo en compagnie des développeurs à l'E3 2018, mais le patron du studio, Hidetaka Miyazaki, n'était pas présent à ce moment-là. En revanche, nos confrères d'Eurogamer ont eut l'occasion d'échanger avec lui et de gratter quelques informations supplémentaires. Tout d'abord, Miyazaki-san est revenu sur le fait que les joueurs ne pourront pas créer leur propre personnage, contrairement aux deux autres licences sus-citées. 

Ce ninja est le personnage principal du jeu, ce qui explique pourquoi Sekiro est différent des autres productions de From Software ; cette fois-ci, on s’est focalisé sur un héros en particulier. Pour autant, cela ne veut pas dire que l’accent sera mis sur la narration, mais il y a désormais ces deux protagonistes centraux, c’est-à-dire le ninja et le jeune seigneur que vous avez pu voir dans le trailer.

Ce que nous voulons montrer, du moins au départ, c’est cette relation entre ce noble et son domestique ; il s’agit d’un concept très japonais, et nous allons voir comment leurs rapports vont évoluer. Nous ne pouvons pas trop en dire pour éviter de spoiler quoi que ce soir, mais il existe une dynamique entre ces deux personnages, le ninja étant une personne extrêmement loyale. D’ailleurs, c’est ce qui explique sa motivation.


Sekiro : Shadows Die Twice

La présence d'un héros bien identifié a-t-elle contraint From Software à revoir ses habitudes en termes de scénario ? Pas vraiment on dirait.

Si nous avons choisi de miser sur un héros en particulier cette fois-ci, ça ne veut pas dire que l’histoire prendra le pas sur le reste. Le joueur ne sera pas amené à suivre un seul et unique chemin et ne sera pas noyé sous un torrent de cinématiques mises au service du scénario. Ce qui a toujours caractérisé les jeux développés par From Software, c’est-à-dire réunir les différentes pièces d’un puzzle scénaristique et découvrir l’intrigue soi-même, sera conservé dans Sekiro. Dans le même ordre d’idée, le joueur aura le choix de terminer le jeu dans l’ordre qu’il souhaite.


From Software a insisté à plusieurs reprises sur un point : Sekiro Shadows Die Twice n'a absolument pas l'intention d'être un "jeu historique" comme peut l'être Assassin's Creed, par exemple. L'ère Sengoku a servi de source d'inspiration, certes, mais les développeurs ont également apporté leur touche.

Ce fut le principal sujet de conversation quand nous avons commencé à définir les contours du jeu. Nous souhaitions développer un titre autour d’un ninja et se déroulant dans un univers japonais, et ce pour deux raisons. La première, c’est que ça nous permettait d’utiliser cette faculté qu’ont les ninjas de multiplier les sauts – par exemple, pour explorer une map ou alors durant les affrontements. Justement, la seconde raison concerne leur façon de combattre. Nous estimons que les samouraïs sont plus portés sur le sol ; ils tiennent leur arme à deux mains, ne sautent jamais. Bref, ils n’ont qu’un style de combat.

En revanche, les ninjas ont tendance à utiliser l’intégralité de leur arsenal tout en restant mobiles. Ils peuvent opter pour le corps-à-corps grâce à leur katana, mais notre ninja peut également faire appel à sa prothèse. Il peut se jeter sur les ennemis, leur tendre des pièges, ou encore opter pour la discrétion. Le joueur dispose de plusieurs moyens pour mettre en place sa tactique.


Sekiro : Shadows Die Twice

Hidetaka Miyazaki a profité de l'occasion pour apporter quelques précisions sur le fameux système de résurrection.

Le but recherché, c’est que le joueur meure un grand nombre de fois. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est l’essence même du ninja qui est nettement moins équipé qu’un samouraï ou un chevalier. Du coup, vous êtes toujours aux portes de la mort. Nous voulons que chaque combat soit intense, nous voulons que les joueurs ressentent cette peur de mourir quand ils affrontent les adversaires. Pour ça, ils doivent mourir beaucoup de fois.

Cela dit, quand ils meurent, reviennent et meurent de nouveau, ça ne procure pas de bonnes sensations. Du coup, nous avions besoin d’une mécanique pour contourner ce souci : la résurrection.


Que les puristes de Dark Souls et Bloodborne se rassurent : le fait d'avoir une seconde chance ne rendra pas pour autant le jeu plus facile.

Le ninja peut s’en servir comme arme stratégique durant les combats. Ce que l’on veut que les gens comprennent, c’est que nous n’avons aucunement l’intention de rendre le jeu plus facile. Ce système de résurrection n’a pas été créé pour que le joueur n’ait plus peur de la mort. Au contraire, on tient absolument à ce qu’ils sentent son odeur à chaque affrontement ; il s’agit donc d’une mécanique que nous allons peaufiner tout au long du développement du jeu. Il y aura des restrictions pour ne pas en abuser.


Sur le papier, Sekiro : Shadows Twice s'annonce ultra prometteur. Si le jeu sera exclusivement solo, From Software est convaincu que les nombreuses compétences dont disposera le ninja feront que le joueur ne ressentira pas le besoin d'être épaulé par un partenaire. Enfin, Hidetaka Miyazaki a assuré que la collaboration avec Activision n'a en rien entaché sa vision du jeu. Elle permet surtout à lui et ses équipes d'être plus pédagogues dans leur approche, de présenter les choses aux joueurs de manière plus claire. On ne sait pas pour vous, mais on a hâte. Sortie prévue pour 2019.



 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Excité


À découvrir également
Autres articles

Sekiro Shadows Die Twice : aucun multijoueur de prévu, il ne faudra compter que sur soi-même Contrairement aux précédents productions du studio qui mettaient l'accent sur le multijoueur, Sekiro Shadows Die Twice n'en proposera aucun : les développeurs s'expliquent sur ce choix précis. 4 | 25/06/2018, 13:19
Sekiro Shadows Die Twice : on a vu le nouveau jeu du créateur de Dark Souls et c'est prometteur ! Dévoilé lors de la conférence E3 2018 de Microsoft, Sekiro : Shadows Die Twice a attisé notre curiosité. Ca tombe bien, puisque nous avons eu l'occasion d'en voir davantage lors d'une présentation en behind closed doors. 9 | 16/06/2018, 03:43


Derniers commentaires
Par Narutovore le Vendredi 6 Juillet 2018, 0:41 Modérateur

likeSmall 3017
Hylden a écrit:Et c'est intéressant de les voir consacrer une nouvelle licence à cet exercice, qui consiste à créer,à la sauce Deck13, un protagoniste et vrai personnage "dirigé" par le joueur(ex Warren dans the Surge, Harkyn dans lord of the Fallen)...

Tu peux citer aussi William Adams dans NIOH. Perso j'aime bien personnaliser mon héros mais je préfère de loin jouer un personnage imposé qui ait ainsi une vraie personnalité, ne serait-ce qu'en étant doué de la parole, chose souvent impossible avec les personnages entièrement personnalisables...


Répondre
-
voter voter
1

Par Hylden le Jeudi 5 Juillet 2018, 23:14
L'avatar lambda qu'on incarne est un principe fort intéressant que FromSoftware doit garder pour les souls et Bloods... Et c'est intéressant de les voir consacrer une nouvelle licence à cet exercice, qui consiste à créer,à la sauce Deck13, un protagoniste et vrai personnage "dirigé" par le joueur(ex Warren dans the Surge, Harkyn dans lord of the Fallen)...
L'avantage c'est d'avoir un héro associé à la marque (Dante pour capcom, Nathan pour Naughty dog...etc)... pour les Souls et Bloods, il n'y a que l'armure qui renvoie au jeu, puisque le personnage qui la porte (jamais de visage) n'est que le joueur lui même...


Répondre
-
voter voter

Par Narutovore le Jeudi 5 Juillet 2018, 17:38 Modérateur

likeSmall 3017
Vous n'êtes pas les seuls à avoir hâte !

Répondre
-
voter voter
1

>> Voir les 3 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Sekiro : Shadows Die Twice

Jeu : Action
Editeur : Activision
Développeur : From Software
2019

2019

2019

Zone Membres

Acheter le jeu sur Micromania.fr

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.