JeuxActuJeuxActu.com

Grand Theft Auto IV : place au multi

Grand Theft Auto IV : place au multiLa date de sortie de Grand Theft Auto IV - le 29 avril prochain - se rapproche inexorablement. Take Two Interactive et Rockstar Games procèdent donc aux derniers réglages en nous dévoilant enfin le mode multijoueur du jeu. Si l'expérience faisait office de coup d'essai dans Grand Theft Auto : Liberty City Stories, le résultat est tout autre avec Grand Theft Auto IV, puisque le plaisir de jouer à plusieurs n’a jamais été aussi profond.

Sans faire de chihi, les hommes de main de Niko Bellic sont entrés dans le vif du sujet, en nous dévoilant la liste à priori complète des modes de jeu présents dans le multi de Grand Theft Auto IV. Nous avons recensé pas moins de quatorze disciplines différentes - Deathmatch, Team Deathmatch, Mafiya Work, Team Mafiya Work, Cops n' Crooks, Hangman's Noose... - ce qui contraste clairement avec les sept qui traînaient dans GTA : Liberty City Stories. Avant de commencer une nouvelle partie, il est important de préciser que l'hôte a la possibilité de modifier tout un tas de paramètres - friendly fire, auto-aim, weather conditions, weapons, police, trafic... - sur lesquels Rockstar Games a bien voulu nous apporter quelques précisions. Comme son nom l'indique, l'option friendly fire concerne la prise en compte ou pas des dommages infligés par ses propres coéquipiers, tandis que weather conditions s'occupe du réglage des conditions climatiques (beau temps ou pluie), ainsi que l'heure - matin, midi, soir - où ont lieu les affrontements. On peut également réguler le flux du trafic routier qui a son mot à dire dans le multijoueur de GTA IV, surtout lorsqu'il s'agit de pratiquer le car jacking. Avec des rues désertes, on mettra forcément plus de temps à mettre la main sur un véhicule, ce qui peut ruiner toute une partie, notamment en GTA Race où le concept de la série Midnight Club a été repris. Ici, il faudra donc rallier un point d'arrivée dans un environnement urbain ouvert, en franchissant une série de checkpoints balisés par de gros indicateurs facilement identifiables. Naturellement, il est possible d'emprunter des raccourcis et d'autres chemins tordus pour gruger les adversaires, ce qui tend à réduire l'aspect dirigiste de la course. Par ailleurs, des items sont disséminés tout le long du tracé pour permettre aux concurrents de se tirer dessus, mais aussi de se refaire une santé entre deux balles dans le pare-brise. La prise en main de la bagnole est identique à celle que nous avions pu découvrir dans le mode solo de GTA IV il y a quelques semaines, à savoir rapide, mais qui nécessite un certain doigté pour négocier les virages correctement. Plus moyen donc de piler comme un taré en donnant un coup de volant sec pour exécuter un dérapage propre. Un freinage progressif est de rigueur pour ne pas se manger un mur, déjanter, ou tout simplement se retrouver les quatre roues en l'air. L’adhérence ne sera pas la même sur le bitume que sur le gazon, voire une route détrempée. Exigeant jusqu'à la moëlle, GTA Race ne pardonne pas le moindre écart de conduite, et une voiture détruite obligera le propriétaire à en trouver une nouvelle, pendant que les autres participants continueront de se disputer la victoire sur la piste. Bref, l'erreur est quasi fatale. 

 

Shérif, fais-nous peur

 

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, le mode Deathmatch - en solo ou en team - n'est pas celui qui a le plus marqué les esprits. Vieux comme le monde, il a plutôt servi à s'acclimater avec le gameplay de Grand Theft Auto IV en configuration multi, avec toutes les améliorations qui ont été apportées durant ces cinq années de développement. Le système de visée a été revu donc, et permet de claquer des headshots de façon nettement moins approximative. Sans faire dans le chirurgical non plus, GTA IV gagne ainsi en précision et en justesse, ce qui évite les frags hasardeux comme c’était le cas dans les opus précédents. Paradoxalement, on n'exploitera pas forcément toutes les finesses apportées par ce premier volet next gen', tellement les fusillades sont intensives. Niko Bellic est bien capable de se planquer derrière un élément du décor, tirer à l'aveuglette, exécuter le SWAT turn cher à Maxime, ou bien encore longer le mur pour la jouer furtif, mais l'instinct de survie reprend rapidement le dessus pour ne prendre en considération que le strict minimum vital. Le radar permet de localiser en un coup d'oeil l'emplacement des armes, mais aussi des trousses de premiers secours, ainsi que les gilets pare-balle précieux lorsque les lance-roquettes font la loi dans les rues de Liberty City. Le "Team Deathmatch" s'avère un poil plus intéressant que son frangin, puisqu'il s'agit de progresser en équipe (5 vs. 5 en l’occurrence), en utilisant tous les moyens mis à la disposition par Rockstar Games. On prend alors conscience de l'importance du voice tchat qui, en plus de tailler les adversaires d'en face, permet surtout d'élaborer des stratégies en petit comité pour coincer un joueur à plusieurs. "Mafiya Work" fait partie des modes de jeu qui nous ont tapé à l’oeil. Là, il faudra mener à bien les objectifs confiés par un certain Kenny Petrovic qui se charge de contacter les joueurs sur un téléphone portable commun. Escorter des personnalités de la mafia, régler le compte à un traître, casser une boutique, voilà un exemple du sale boulot qu'il faudra accomplir pour se faire respecter des autres. Si "Mafiya Work" fonctionne à merveille en solo - c'est à dire chacun pour soi -, l'épreuve devient par contre confuse lorsqu'il faut agir par équipe. On ne sait plus trop qui fait quoi, et les missions perdent indéniablement en saveur. "Cops 'n Crooks" est indéniablement le coup de coeur de la rédaction, sans aucun doute le mode qui sera le plus prisé entre potes ou en ligne. Le principe est on ne peut plus simple : deux équipes s'affrontent dans les quartier de la ville. L'une se glisse dans la peau des malfrats, tandis que l'autre se charge de représenter les forces de l'ordre. Parmi les brigands, l'un des joueurs incarne le boss, celui-là même qui devra atteindre un point d'extraction précis pour faire gagner son équipe. De l'autre coté, les flics doivent naturellement empêcher les gangsters de se faire la malle par tous les moyens.

Bref, difficile de faire la fine bouche devant un tel spectacle. L'esprit d'équipe est une denrée dont on se nourrit avec délice dans GTA IV."

Là où les développeurs ont poussé le vice au maximum, c'est que les criminels ne peuvent pas repérer les policiers sur la map, ce qui ajoute une dose de stress par moments insupportable, surtout lorsque l’on entend les membre de l’équipe d’en face ricaner. Logique, puisque les policiers, eux, ont tout le loisir d'observer les moindres faits et gestes de leurs ennemis sur la carte. Sachant que Grand Theft Auto IV ne badine pas avec l'ambiance sonore, les voyous peuvent toujours s’appuyer sur les sirènes des flics pour ne pas se faire choper.....à condition que ces derniers ne les coupent pas. Une véritable tuerie donc ce Cops 'n Crooks, où une connaissance affûtée des ruelles de Liberty City est un avantage qui n'a pas de prix. Notre visite du multijoueur de Grand Theft Auto IV s'est terminée par le mode "Hangman's Noose" dans lequel il fallait filer un coup de main à un membre de la pègre. Tout commence à l'aéroport, flingue en main, avec obligation de nettoyer le secteur avant de s’emparer d’un fourgon pour y glisser le MVP. Une fois celui-ci en sécurité, il faut alors se rendre au point d'extraction en évitant bien entendu tous les pièges tendus par les NYPD. Puisque que cette mission se joue en binôme, votre partenaire peut naturellement faire office de couverture. On vous en a déjà parlé à plusieurs reprises, mais la qualité de la réalisation de GTA IV est tout bonnement bluffante. Certaines zones de Liberty City paraissent moins détaillées que d’autres, mais Rockstar Games nous a assuré qu’il s’agissait-là d’une version preview qui se focalisait uniquement sur le contrôle de son avatar, ainsi que la diversité des modes de jeu. Rien d’alarmant donc, d’autant plus que le réalisme est au rendez-vous. Les habitants prennent la fuite lorsque vous sortez votre flingue de la poche, ils n’hésitent pas à vous balancer aux flics, Niko jette toujours un petit coup d’œil autour de lui avant de fracturer une serrure… Bref, difficile de faire la fine bouche devant un tel spectacle. L'esprit d'équipe est une denrée dont on se nourrit avec délice dans GTA IV. Par exemple, pandant que le coéquipier se charge de piloter la bagnole, on peut se charger de lui programmer le GPS afin que le tracé s'affiche directement sur la map. Bien vu. Le jeu regorge de petits détails de ce type qui, mis bout à bout, permettent de tisser un véritable chef d'oeuvre, que ce soit à plusieurs, et certainement seul. Que ceux qui émettaient de sérieux doutes sur le multijoueur de Grand Theft Auto IV soient rassurés : le travail fourni par Rockstar Games nous permet d'affirmer que même s'il ne sera pas aussi dense et profond que le mode solo - évidemment -, il occupera à priori une place nettement plus grande que dans Grand Theft Auto : Liberty City Stories. Cela dit, il faudra patienter jusqu'à la sortie du jeu pour voir si le multi parvient réellement à tenir en haleine sur la durée. 

Rendez-vous le 29 avril prochain, le jour de la sortie de Grand Theft Auto IV dans toutes les boutiques de la planète, sur Xbox 360 et PlayStation 3.






 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef


À découvrir également
Autres articles

GTA 4 : voici la liste des musiques qui vont être retirées du jeu Vous le savez sans doute, plusieurs musiques de GTA 4 vont être supprimées du jeu puisque Rockstar n'a pas renégocié les droits de ces chansons. Aujourd'hui, on découvre la liste des morceaux concernés. 1 | 27/04/2018, 15:24
GTA 4 : plusieurs musiques du jeu vont bientôt être supprimées Alors que GTA IV va bientôt fêter son dixième anniversaire, le site Kotaku nous apprend qu'une partie des musiques du jeu vont être retirées. En effet, Rockstar n'aurait pas renégocié les droits de ces morceaux. 4 | 10/04/2018, 17:39


Derniers commentaires
Par micro-yce le Dimanche 18 Avril 2010, 20:31

likeSmall
c trop domage je peut meme pas l acheter car il est a plus de 18a mais c pourtent le meilleur jeu que je connaisse sur PS3 on en trouve a 20e mai mes parents ne veulent pas

Répondre
-
voter voter

Par safae1010 le Vendredi 6 Novembre 2009, 16:36
c'extraordiner

Répondre
-
voter voter

Par nicolassko le Jeudi 24 Avril 2008, 14:01

likeSmall
se jeu va faire un carton il va se vendre comme des petit pain

Répondre
-
voter voter

Par hellben le Dimanche 20 Avril 2008, 18:33

likeSmall
Plus que 9 jours et on pourra mettre NY à feu et à sang...virtuellement bien sur.

Répondre
-
voter voter

Par Til le Dimanche 20 Avril 2008, 14:58

likeSmall
:Jumpy: Réservé Réservé Réservé Réservé Réservé :Jumpy:

A MOI NEW YORK !!! :rifle:

:dribble:


Répondre
-
voter voter

Par elmagique le Dimanche 20 Avril 2008, 14:08

likeSmall
leve toi de bonne heure le jour de sa sorti car peut etre feras t'il comme mario cart lol :P

Répondre
-
voter voter

Par MonacO79 le Vendredi 18 Avril 2008, 12:04

likeSmall
sa va être le carnage de jouer en multi :lol: j'ai hâte de jouer :twisted:

Répondre
-
voter voter

Par djmad le Jeudi 10 Avril 2008, 20:43

likeSmall
Cette preview m'a rassurée effectivement ! Enfin un mode multi dans un GTA digne de ce nom ! :roll:

Répondre
-
voter voter

Par Jeje42m le Jeudi 10 Avril 2008, 13:59

likeSmall
J-19 avant l' arrivé d' un Chef- d' œuvre !! :Jumpy:

Répondre
-
voter voter

Par Bab3l le Jeudi 10 Avril 2008, 13:43

likeSmall 1
Enorme :p

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 29 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Grand Theft Auto IV

Jeu : Action/Course
Développeur : Rockstar North
3 Déc 2008

29 Avr 2008

29 Avr 2008

Zone Membres

Vos Notes :
18/20
Notez ce jeu
Acheter le jeu sur Micromania.fr

Les vidéos
 
GTA 5 : le changement de perso désormais possible dans GTA 4 !
GTA 4 : une parodie avec Cristiano Ronaldo GTA 4 : Cristiano Ronaldo pète les plombs en vidéo
Un fan crée Gran Theft Turismo en attendant GTA 5 Un fan crée Gran Theft Turismo en attendant GTA 5
Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.