JeuxActuJeuxActu.com

Eugen Systems : une partie des employés se sont mis en grève, en voici les raisons

Eugen Systems : une partie des employés se sont mis en grève, en voici les raisons
C'est quelque chose d'assez rare pour être souligné : 21 employés (soit quasiment la moitié) du studio Eugen Systems, actuellement en train de développer le jeu Steel Division : Normandy 44, est entré en grève, afin de protester contre de graves atteintes à leurs droits et à des heures supplémentaires non payées. Une décision qui a été prise hier, mercredi 14 février 2018, après plus de 15 mois de discussions avec la direction qui n'ont abouti à rien.

Cela fait maintenant près de quinze mois que nous discutons avec la direction de graves atteintes à nos droits. Comme n’importe qui à notre place, nous sommes partis du principe que le dialogue, les arguments et la raison seraient plus efficaces qu’une confrontation directe [...] Devant le mur qui nous a été opposé durant les six premiers mois de négociation, nous avons été contraints de faire appel à un avocat pour rappeler la loi à notre employeur. Rappeler que les minima de salaires ne sont pas sujets à négociation et que ni notre qualification, ni notre contrat de travail ni la loi ne le sont davantage. Des demandes qui se situent bien loin de l’inacceptable. Pour toute réponse nous avons eu des promesses, « tout sera réglé » nous disait-on. Naïfs que nous sommes nous y avons cru.


Plus naïfs encore, nous avons continué à y croire encore de nombreux mois, maisau matin de ce 14 février nous nous sommes rendus à une évidence qui désormais n’échappait plus à grand monde : trop c’est trop.



Ce mouvement de grève intervient quelques semaines après que trois journaux (Mediapart, Le Monde et Canard PC) ont publié une enquête sur les conditions de travail des salariés du jeu vidéo en France, notamment lors des périodes dites de "crunch" où les journées de travail s'allongent et s'intensifient, au point de provoquer des burnout chez les employés. Le Syndicat des Travailleurs et Travailleuses du Jeu Vidéo (STJV) a relayé le mouvement de grève sur leur site, et a même mis en place une cagnotte pour aider les personnes en difficulté.


 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Osef


À découvrir également
Derniers commentaires
Par spideygc le Vendredi 16 Février 2018, 11:56
bwoly84 a écrit:les éternels déboire du ploutocratisme ou capitalisme.personne ne veut y mettre un terme jusqu'à ce que ça tombe sur soit même.tout va bien."nos droits" dans quel mesure peut on s'en revendiquer dans un monde ou dieu est argent et son clergé ceux qui ont ont en quantité quasi inhumaine ?c'est là le problème la minorités extrémiste comme toujours

on est pas dans cette boite pour savoir comment ca se passe ni pour pouvoir juger.


Répondre
-
voter voter

Par bwoly84 le Jeudi 15 Février 2018, 19:55
les éternels déboire du ploutocratisme ou capitalisme.

personne ne veut y mettre un terme jusqu'à ce que ça tombe sur soit même.
tout va bien.

"nos droits" dans quel mesure peut on s'en revendiquer dans un monde ou dieu est argent et son clergé ceux qui ont ont en quantité quasi inhumaine ?
c'est là le problème la minorités extrémiste comme toujours


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 2 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*







Eugen Systems
Eugen Systems

Zone Membres

Newsletters
Ne loupez rien de l'actualité du jeu vidéo en vous abonnant aux newsletters JeuxActu.